dessin logo linkedinflickrdessin logo bandcamp dessin logo soundcloud dessin logo vimeo dessin logo twitter  dessin logo cv dessin bio links youtube google

Workshops Bouillants#06

Projet pour Bouillants#06 soutenu par la Drac Bretagne en 2013

 

La réalisation de jeu sur écran fait appel à des compétences diverses: La Laiterie exposition Bouillants . "Je crée un jeu" et vice versa

 

 

  1. Les infographistes qui réalisent les images.

  2. Les animateurs qui mettent le travail des graphistes en mouvement.

  3. Les spécialistes du son pour les musiques, les ambiances et les sons liés aux événements et aux comportements des différents acteurs et objets.

  4. Les programmeurs (les développeurs, les ingénieurs, les informaticiens) qui écrivent les algorithmes du jeu, qui utilisent des langages de programmation.


 

 

Je crée un jeu / jeu crée un je

dropzone-05dropzone-arnaud-perennes-je-plate-forme-game



Proposition d’atelier de création de jeu 2D Une élaboration collective et individuelle d’un jeu de plate-formes à niveaux.
Ce jeu présente des niveaux de difficultés croissantes avec tous les ingrédients du jeu Mario de Nitendo crée par Shigeru Miyamoto.

Le héros du jeu, le personnage principal, l’habillage de la page d’accueil, la page de «game over»,les icônes seront élaborées collectivement.
Dans le même temps chaque enfant se verra attribuer un niveau à construire.
Il pourra créer son univers à sa convenance.Il devra créer son décor, ses ennemis, ses obstacles à franchir, ses animations.
Il devra définir le niveau de difficulté, les variations du sol (monter, descendre, sauter...)ainsi que tous les sons correspondants aux interactions avec les objets images.
Il fera ses tests de jouabilité.

Images [infographie]:

 

  1. Préparation des documents images.

  2. Création de bibliothèques d’images.

  3. Sources: images récupérées sur le web et détournement, réalisations photos (auto filmage), dessins, images scannées, textes, modelages.

  4. Utilisation du logiciel Gimp pour le traitement d’image.

  5. Initiation à la manipulation des calques, à la gestion des transparences, à l’animation gif.

  6. Création des éléments graphiques de l’interface du jeu.

  7. Création du héros (le personnage principal, l’avatar, le sprite) et de ses costumes,en relation à la programmation des déplacements de ce dernier.

  8. Création des ennemis (caractère, graphisme ...) et de leur costumes.

  9. Création des décors, des briques, des plates formes.

  10. Création des armes.

  11. Création des obstacles.


 

 

Sprite:

Sprite est un mot anglais possédant plusieurs significations. Il est notamment employé dans les domaines de de l’infographie et du jeu vidéo, où sprite désigne une image en deux dimensions qui peut être déplacée par rapport au fond de l’écran.Sprite / définition Wikipédia (Nom commun)

  1. Esprit, âme, fantôme, apparition.
  2. Elf, lutin, fée, goblin.
  3. (Informatique) Image en deux dimensions partiellement transparente affichée à l’écran par-dessus un ensemble d’autres images.
  4. Calques et animation Gif dans Gimp.

  5. sprites enfants atelier arnaud pérennès

 

 

Son:


Je propose en fournissant des documents sonores d’ étudier trois univers sonores de jeux très connus :« Angry-Birds, Super Mario, Lapins Crétins ».


 

  1. Il s’agira d’identifier les sons correspondant aux comportements des acteurs, des personnages, des objets, des décors ainsi que les musiques.
    À partir de cette analyse, les enfants, créeront leur propre univers sonore illustrant le scénario et l’univers graphique mis en place.

  2. Préparation des loops (boucle sonore) ne relation aux boucles en programmation.

  3. Création de sons courts pour l’interface et pour les différents types d’évènements :

  4. Création des sons d’ambiance.

  5. Le son du héros. Sentiments : (colère, joie, déception...)

  6. Le son des ennemis : (idem)

  7. Création des musiques : (intro, ambiance, game over ...)
    Logiciels audio :

  8. Audacity pour la prise de son, l’édition et le traitement.

  9. Audiotool
    AUDIOTOOL : approche du home studio virtuel :

  10. traitement sonore, composition et arrangement, approche de la notion de Séquenceur ...


 

 

Programmation dans Scratch:

programmation-scratch-jeu-preparation-exemple-arnaud-perennes

 



"Scratch"
est un logiciel libre crée par Le Massachusetts Institute of Technology ou MIT qui ne nécessite pas la connaissance d’une syntaxe.
Des briques, représentant les différentes commandes du langage, permettent de construire le programme par simple «glisser déposer».
La programmation est en français.
Il s’écrit sous forme de briques de couleurs (par exemple les contrôles en jaune, les variables en orange, les opérateurs en vert, les mouvements en bleu, etc ...).

Flash et scratch:

Deux applications qui manipulent les mêmes concepts.

Scratch est une version simplifiée et accessible de l’action script version Flash CS5/AS2.
ci-dessous : exemples de conditionnels dans les deux applications.             

mc1.gotoAndPlay(2) } else mc1.gotoAndPlay (1)

if (Key.isDown(37) && this._x > this.xMin) { this._x = this._x - 40;

if (_root.mc1.hitTest(_root.pix1)) { this._x = this._x + 40; }

Programmation:



  1. approche de la notion d’algoritme,
  2. animations images et sons, assemblage multimédia, écriture multimédia interactive.
  3. manipulation des objets sons, images et animations.- contrôle : les boucles, les tests de [collisions], les affectation de variables.


  4. Game Play:

  5. écriture d’un Gameplay, d’un mode d’emploi.

      définition : source Wikipédia  Game play est un terme caractérisant des éléments d’une expérience vidéoludique, c’est-à-dire le ressenti du joueur quand il utilise le jeu.

      Cet anglicisme n’a pas de réel équivalent en un seul mot en France.
      Au Québec, jouabilité est le terme français proposé.
      Au sens premier, il désigne la manière dont la partie se joue : «how the game plays», était l’intitulé des fiches d’emploi trouvées sur les bornes d’arcade anglo-saxonnes, et dont gameplay est l’abréviation.
      Il est alors assimilé à une série d’associations de boutons et d’actions(« bouton 1 » pour faire sauter le personnage, « bouton 2 » pour le faire frapper, « croix directionnelle » pour le déplacer).
      how the game plays

 

Le système des vies dans le Game play:jeux le systeme des vies



Les vies représentent le nombre de fois que le personnage peut ressusciter, et donc les chances qu’il reste au joueur pour finir le jeu. Lorsque le personnage a perdu l’ensemble de ces vies, c’est la fin de la partie.
Il peut également gagner des vies supplémentaires par divers moyens et ainsi augmenter ses chances de progresser dans le jeu.

 

 

MakeyMakey:

 

makey-makey-controller-scratch

 

  1. éventuellement nous pourrons piloter le jeu à l’aide d’une Makey Makey.
  2. Il s’agira d’inventer des contrôleurs en adéquation avec l’univers et l’interaction développée dans le jeu.
  3. Le déroulé des ateliers est à prendre comme une trame, un cadre, qu’il s’agira de s’approprier, de contourner, de détourner.
  4. La valeur artistique du travail sera mise en avant.


 

makey-controlleur-scratch-jeu-exemple-cours-arnaud-perennes

 

 

© Arnaud Pérennès - 2013

 version pdf



returnhautdepaget